07 novembre 2016

Nous sommes retournés au Jardin d'Emerveille (Seine-Saint-Denis).

Jardin d'Emerveille

Je vous ai déjà parlé du Jardin d'Emerveille, ce lieu un peu magique, ce jardin d'éveil merveilleux installé pour 3 ans dans un coin du Parc forestier de la Poudrerie, en Seine-Saint-Denis. Nous l'avions découvert lors de son inauguration dans le cadre du Festival 1.9.3 Soleil, en juin dernier. Nous avions été complètement séduits.

Nous avions donc découvert le Jardin d'Emerveille en tout début d'été, nous l'avons cette fois visité par temps d'automne, sous les feuilles rougissantes et dans la fraicheur du matin, pour son avant-dernière séance avant la fermeture hivernale.


Jardin d'Emerveille
Jardin d'Emerveille


Une chose géniale au Jardin d'Emerveille, c'est que chaque visite est l'occasion de nouvelles découvertes. En effet, la compagnie Praxinoscope et le collectif des Demains qui Chantent, créateurs du projet, invitent à chaque séance un nouvel intervenant. Se sont ainsi succédé de juin à octobre harpiste, chanteuse lyrique ou joueur d'orgue de Barbarie.

Une surprise de très bon goût nous attendait lors de notre visite du vendredi 28 octobre. Je dirais même une délicieuse surprise, puisque l'invitée du jour, Claire Barbotin, avait amené avec elle sa petite cuisine ambulante pour nous concocter des gourmandises avec les courges du jardin. Nous avons ainsi pu déguster de merveilleux pancakes agrémentés de potimarron, de la confiture de courge, de la soupe de courge, et même des infusions aux herbes du jardin. Petits et grands se sont régalés !



Jardin d'Emerveille
Jardin d'Emerveille


Nous avons aussi profité des installations qui nous avaient déjà plu la dernière fois, instruments de musique du monde, coin-lecture, rivière, sculptures et petits objets nichés dans les herbes...



Jardin d'Emerveille
Jardin d'Emerveille


Au cours de la séance, enfants et accompagnants ont été invités à s'asseoir au sol sur des coussins et couvertures pour écouter une histoire. Vincent Vergone, directeur artistique de la compagnie Praxinoscope, nous a alors conté l'histoire de la petite crêpe et de ses amis qui vivaient heureux jusqu'à ce qu'un renard gourmand les incite à changer leurs habitudes. A la fin de l'histoire, les enfants ont pu goûter la crêpe que le renard de l'histoire n'avait pas pu croquer. 


L'histoire de cette crêpe qui manque de se faire dévorer parce qu'elle change ses habitudes amène à réfléchir et à se demander si dans un monde en perpétuel mouvement, dans ce jardin des merveilles qu'est notre planète, certaines choses ne sont pas faites pour rester comme elles sont.


Jardin d'Emerveille
Jardin d'Emerveille


Le Jardin d'Emerveille a fermé ses portes pour quelques mois, le temps d'une hibernation hivernale en quelque sorte, et accueillera de nouveau les jeunes enfants au retour du printemps. N'hésitez-pas à suivre la page facebook du Jardin d'Emerveille pour être informé des prochaines dates d'ouverture.



Jardin d'Emerveille
Jardin d'Emerveille